Sage comme une image !

Sage comme une image… Est-ce vraiment ce que nous attendons de nos enfants ?

Cette phrase, je l’ai tellement entendue que je l’ai intégrée ! J’ai appris à ne pas tenir compte de ce que je ressentais, mais à m’adapter aux attentes des autres .

Et une fois adulte, alors ?

Quel leurre !!! Cette fameuse « qualité » que l’on attribue aux enfants était devenue un défaut ! Je ne parle même pas de la difficulté de se détacher du regard des autres. Il m’a fallu du temps pour sortir de tout ça… Je me suis questionnée sur l’enfant « sage », et de mes attentes envers mes enfants.

Dans son livre « Vivre heureux avec son enfant », Catherine Gueguen écrit :

« Il est très facile d’avoir un enfant sage. Il suffit dès tout petit de ne pas l’écouter, de ne pas l’entendre, de ne pas répondre à ses demandes. L’enfant saisit très vite que ce n’est pas la peine d’appeler, car personne ne vient. Il refoule ses émotions, une partie de lui s’éteint. Il ne saura plus qui il est, quels sont ses besoins et ne demandera plus rien. En grandissant, ses parents auront des difficultés à connaitre cet enfant qui s’exprime si peu.

Par contre, quand ses parents écoutent leur enfant, l’autorisent à exprimer ses émotions, ses besoins, l’enfant sera « plus difficile » les premiers temps car il manifestera ses émotions : ses peurs, ses tristesses, ses angoisses, ses colères. Il ne les refoulera pas. Mais il saura affirmer aussi son bonheur de vivre, son émerveillement, sa gaieté, sa curiosité. Il sera plein de vie et emplira la maison de sa présence joyeuse. Au fil des années, les parents auront beaucoup plus de facilité et de bonheur à élever cet enfant épanoui, confiant, qui exprime ce qu’il est, ses besoins, ses souhaits et avec qui un dialogue pourra s’établir quand il rencontrera des questionnements ou des difficultés. »

Alors, qu’est-ce que je souhaite pour mes enfants ? Qu’ils deviennent des adultes authentiques, empathiques et heureux. Pour les accompagner, j’accueille leurs émotions lorsqu’elles se manifestent. Ils sont eux-même, et ça ne les empêchent pas d’être coopératifs et joyeux !

Vos enfants ne sont pas « sages »? Et s’ils exprimaient simplement un besoin, une émotion ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s