À propos – mon parcours

Mon parcours

Des prédispositions dès l'enfance

” Elle a le regard noir ! ”

Comme j’ai pu entendre cette phrase ! En effet, J’ai un regard noir et profond. Au sens propre comme au sens figuré ! De part mon fonctionnement particulier, le langage non-verbal n’est pas inné chez moi, je l’ai appris. Je porte un regard profond sur qui est l’autre, ce qu’il ressent, ce qu’il attend. Je n’ai pas besoin de décoder les expressions faciales, je ressens !

La psychologie et des relations humaines me passionnent depuis mon enfance. Toute petite déjà, j’observais les adultes interagir entre eux, j’analysais et j’enregistrais. Cet intéret spécifique m’a été d’une grande aide pour évoluer et “me fondre dans la masse”.

Je baigne dans le milieu depuis mon enfance, mes parents avaient créé un réseau de magasins de retouches et accompagnaient leurs clients à la création et au développement de leur activité. J’ai pu m’imprégner de mes parents qui étaient à l’écoute de leurs clients.

De la biochimie à la parentalité

Au lycée, je me suis passionnée pour la biochimie, la microbiologie, et j’en ai fait mon métier pendant plus de 10 ans. J’ai adoré travailler dans la recherche dans l’enseignement supérieur vétérinaire, car il y avait toujours des solutions à trouver.

En parallèle, je suis devenue maman. À la naissance de mon fils aîné, en 2007, j’ai découvert toute la joie et tout le bonheur qu’apporte un enfant, mais je me suis rapidement sentie démunie face aux pleurs de mon bébé. En grandissant, ses colères suscitaient en moi de l’incompréhension, je me sentais parfois déconnectée de lui.

En 2009, j’ai découvert la parentalité bienveillante et respectueuse qui m’a permis de m’approcher petit à petit du parent que j’avais envie d’être, avec l’aspect “parent chercheur”, qui me convenait bien ! Je me suis passionnée pour le sujet, et pour les neurosciences qui validaient la parentalité positive.

En 2014, j’ai décidé de me former auprès de Catherine Dumonteil Kremer, pour accompagner les parents vers une Parentalité Créative. Une formation de qualité, sur la durée pour permettre un travail en profondeur.

Découverte de mon hypersensibilité

C’est à cette période que j’ai mis un mot sur mon hypersensibilité. Je me savais très/trop sensible depuis toujours. Je n’avais jamais rencontré quelqu’un d’aussi sensible que moi. J’ai expérimenté, cheminé, intégré l’hypersensibilité. J’ai mis mes apprentissages au service de mes clientes. J’ai commencé à coacher les femmes hypersensibles.

Du bien-être au coaching intuitif

En 2016, je me suis formée auprès de Juliette Siozac pour devenir ambassadrice Mon Moment Magique (animatrice d’ateliers bien-être pour enfants, femmes,...) A partir de là, le bien-être a pris une grande place dans ma vie, et je l’ai intégré dans mes accompagnements.

En 2017, pendant mon apprentissage avec une coach professionnelle. Je me suis découvert une vocation pour le coaching intuitif. J’accompagne les personnes vers leurs rêves en les reconnectant à leur nature profonde.

L'accompagnement des entrepreneurs

Mes clientes en coaching intuitif étaient toutes hypersensibles, mais aussi, la plupart avait un autre dénominateur commun : un projet professionnel d’entrepreneuriat (parfois très enfouis). Je les ai aidé à concrétisé leur rêve. Je crois que ce n’est pas un hasard si je les ai aidé dans ce domaine. J’ai acquis l’esprit entrepreneurial au cours de mon enfance. J’ai aussi enrichie mon expérience aux côtés de mon mari, qui à 22 ans, dirigeait une entreprise de 5 salariés, et biensûr par ma propre expérience de mumpreneuse. Naturellement, les demandes de conseils de mes consœurs, d’entrepreneurs et futurs entrepreneurs se sont multipliées, et j’ai commencé à coacher entrepreneurs et futurs entrepreneurs. pour développer leur potentiel, créer une activité éthique, alignée avec leur essence.

De la multiplication des projets au burn- out

En 2018, un quatrième enfant est venu agrandir notre famille. J’étais mumpreneuse, très investie, et toujours passionnée par mon métier. J’ai continué à multiplier les projets... jusqu’au burn-out, fin 2019.

Pendant 18 mois, j’ai oscillé entre période de travail intense, et épuisement. jusqu’à m’arrêter complètement pendant un an et aller encore plus à la rencontre de moi-même.

Du burn-out à la renaissance

Fin 2021, après 8 mois d’investigations, je suis diagnostiqué autiste (TSA léger, anciennement appelé syndrome d’Asperger). Je comprends que ce sont mes capacités intellectuelles (HPI compréhension verbale) qui m’ont permis de compenser mon trouble depuis mon enfance, je réalise à quel point je me suis sur-adaptée (jusqu’au burn-out autistique).

Tout prend sens : ma fatigue, mes hypersensorialités, ma capacité à explorer les sujets jusqu’à en devenir experte (comme ma passion pour la psychologie qui m’a permis de compenser mes difficultés). Cette année de " pause ", de retour à soi, m’a permis de continuer à explorer qui je suis, comprendre mon fonctionnement à travers de nombreux accompagnements, des approches pragmatiques ou spirituelles, mais aussi, plus simplement, de créer l’espace pour laisser émerger mes prises de conscience, mes potentiels, ma créativité. Une expérience très riche !

C’est aussi en décembre 2021, que j’ai obtenue ma certification Maître Praticienne NERTI, après 2 années de formation, comme un clin d’œil, à une situation qui se débloque.

Un nouveau chapitre de ma vie s’ouvre : adapter ma vie personnelle et professionnelle à mon fonctionnement, à mon énergie. Je m’accueille, je m’accepte, je me respecte. J’incarne qui je suis pour mieux accompagner les autres, je leur partage les enseignements que j’ai tiré de mes expériences.

En 2022, je continue à affiner ma connaissance de moi, expérimenter, transmettre. Je recentre mon activité sur mes domaines d’expertise : accompagner les personnes sensibles à se connecter à leur essence profonde, révéler leurs potentiels, pour créer ce qu’elles sont venues créer.

>